Aide aux victimes d’agression

1. Démarches à accomplir

En cas d’agression :
* Consultez un médecin en cas de nécessité. Le Consulat dispose de listes de médecins, d’hôpitaux, de services d’urgence, etc. Ces listes peuvent être consultées sur le site internet du consulat.
* Portez plainte auprès des autorités locales de police
* Pour les infractions les plus graves commises à l’étranger, vous pouvez également déposer plainte en France auprès des forces de l’ordre de votre domicile si vous disposez d’une résidence en France.
Si vous ne disposez d’aucune résidence en France, la juridiction compétente est Paris. La victime doit être de nationalité française, la condition de nationalité s’appréciant à la date de l’infraction.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la fiche correspondante du site du Ministère de la Justice

2. Aide matérielle et psychologique aux victimes

Dans tous les cas d’agression à l’Etranger, la victime, son avocat ou ses ayants droit (en cas de décès de la victime), peuvent formuler une demande d’indemnisation auprès de la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infraction (C.I.V.I.) , en contactant le Tribunal de Grande Instance de Paris 4 Boulevard du Palais - 75001 Paris Téléphone : 01 44 32 51 51

En cas d’attentat, la victime, ou ses ayants droit, peuvent transmettre une demande d’indemnisation au Fonds de Garantie des victimes d’actes de Terrorisme et autres Infractions :
F.G.T.I.
64, rue Defrance - 94682 Vincennes Cedex -
Téléphone : 01.43.98.77.00 Télécopie : 01 43 65 66 99
Courriel : contact@fgti.fr – Internet : www.fgti.fr/

Quelle que soit la nature de l’agression, la victime ou ses ayants droit peuvent s’adresser à l’Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation :
INAVEM
1, rue du Pre Saint-Gervais - 93691 Pantin Cedex
Téléphone : 01.41.83.42.00 www.inavem.org/
L’INAVEM a pour objectif d’améliorer l’information des victimes sur leurs droits, leur apporter un soutien psychologique et juridique et les aider à préparer leur dossier via un réseau de 150 associations locales d’aide aux victimes. Leurs prestations sont gratuites et confidentielles.
Un numéro Azur, 08VICTIMES, a également été lancé par l’INAVEM, l’objectif étant de renforcer l’information des victimes sur leurs droits, leur apporter un soutien psychologique et juridique et les aider à préparer leur dossier. 08VICTIMES (ou 08 842 846 37) est joignable tous les jours, y compris dimanches et jours fériés, de 9 heures à 21 heures, pour le prix d’une communication locale en France.
Depuis l’étranger, la plate-forme peut être jointe, pour une tarification normale, au : +33 (0)1 41 83 42 08
Les victimes peuvent également contacter l’INAVEM par mail : 08victimes@inavem.org

publié le 27/04/2015

haut de la page