Commémorations à Sambreville

Les 21, 22, 23 et 24 août 2015 furent l’objet d’importantes cérémonies pour commémorer le 101e anniversaire de la Première Guerre mondiale « Août 1914 – 1918 ».

Le samedi 22 août, à Aiseau-Presles et Sambreville, ces commémorations étaient placées sous le thème de la « Mémoire partagée » entre tous les belligérants, alliés et opposants.

Le 22 août 2015 ont débuté les commémorations du 101eme anniversaire de la bataille de la Sambre.

Pour la première fois, la ville régimentaire allemande de Braunschweig a participé à ces cérémonies et son représentant a prononcé un discours au monument aux morts et au monument de l’Abbé Joseph Pollart à Roselie.

Les délégations belges, françaises et allemandes se sont réunies autour de plusieurs lieux de commémoration pour rendre hommage aux victimes ainsi qu’aux familles meurtries par ces événements tragiques. Les cérémonies ont été rythmées par des prises de parole émouvantes, des dépôts de gerbes et par le chant des hymnes nationaux respectifs.

Mme Marie-Christine Butel, Consul général de France à Bruxelles, M. Jean Fersini, Bourgmestre d’Aiseau-Presles, le représentant de la Ville de Rouen, Mme la maire-adjointe de la ville de Braunschweig (Allemagne) et le colonel Michel, Délégué général pour la Belgique du Souvenir français étaient présents pour cette cérémonie.

Les commémorations se sont poursuivies à Tamines au Monument du Caporal Pierre Lefeuvre puis au Monument du Lieutenant Henry Lemercier. Une messe pour la paix a ensuite été célébrée à l’Eglise Notre-Dame des Alloux suivie d’un cortège en direction de la place Saint Martin, au pied du Monument des Martyrs ; cet itinéraire retrace le chemin parcouru par les victimes taminoises le samedi 22 août 1914, fusillées froidement le long de la Sambre.

M. Jean-Charles Luperto, Député-Bourgmestre de Sambreville et M. Hervé Jamar, Ministre du budget du Gouvernement fédéral se sont ensuite joints au cortège.

JPEG

Les enfants du conseil municipal de Sambreville ont clôturé ces cérémonies par un poème de Christian Merveille :

« Qu’on soit grand ou petit
Qu’on soit garçon ou fille
Nés ailleurs ou ici
Dans n’importe quel pays
On est tous pareils
Quand on respire le soleil…
On est tous pareils
Petits bouts d’arc-en-ciel
Tous pareils
Sous le soleil
On rêve le bonheur
En couleur… »

JPEG

publié le 18/09/2015

haut de la page