Focus sur : Le musée In Flanders Fields

Le musée In Flanders Fields présente l’histoire de la Première Guerre mondiale dans la région du front de Flandre-Occidentale.

PNG
Installé dans l’ancienne Halle aux Draps de la ville d’Ypres, complètement détruite à la suite des différentes batailles des Flandres lors de la Première Guerre mondiale, le musée In Flanders Fields nous propose de découvrir ou redécouvrir des millions de petites histoires qui ont constitué cette grande histoire du début du XXème siècle.

En préparation des cérémonies anniversaires du Centenaire, le musée a fait peau neuve. De nouveau accessible depuis juin 2012, le public pénètre dans une nouvelle scénographie. Dès les premiers pas, les noms des soldats issus de plus de cinquante pays défilent un par un et quotidiennement selon la date de leur disparition. La musique de fond, la lumière tamisée et les murs en pierre contribuent tout autant à cet appel au recueillement.
PNG
La présence importante d’outils multimédias retient également l’attention du visiteur. Un bracelet en forme de coquelicot (l’une des fleurs symbolisant la guerre 14-18) nous permet de personnaliser notre visite selon des données personnelles enregistrées à l’entrée de l’exposition permanente. Cet objet, qui se veut l’équivalent de la plaque d’identification des soldats, nous permettra également tout au long du musée d’accéder à des documents numériques et des dispositifs audiovisuels choisis selon les éléments d’identité communiqués au préalable. Le visiteur pourra notamment avoir accès à une liste de soldats homonymes pour y découvrir d’éventuels ancêtres. Des témoignages vidéo de combattants incarnés par des acteurs sont aussi proposés sur des écrans de taille humaine.

La visite est orientée de manière chronologique. Une carte de la Belgique est ainsi disposée au sol de sorte que nous entrons dans l’exposition comme les allemands sont entrés en Belgique : par Liège (le 4 août 1914).

Bien qu’aujourd’hui aucun vétéran de ce conflit ne puisse nous raconter cette période, le musée nous offre la possibilité de s’identifier à ces hommes et à leur vie de soldat. Les différentes parties de l’exposition nous montrent l’évolution et la diversité des tenues militaires selon les pays d’origine ou encore de nombreux objets personnels leur ayant appartenu (livres, peintures, etc.). Le sol de la région d’Ypres conserve les marques dangereuses de la guerre. Grâce au travail d’archéologues professionnels et amateurs, d’innombrables objets sont régulièrement sortis de terre. Une poignée d’entre eux nous est présentée au musée. Nous pouvons ainsi y trouver entre autres des balles, des billes de plomb et autres obus. A plusieurs reprises, nous aurons la possibilité de visionner des vues aériennes comparatives avant et après les batailles d’Ypres et constater ainsi les séquelles de la Grande Guerre.
JPEG
L’utilisation des gaz, dont le centenaire de la première utilisation massive a été commémoré en avril dernier, est également évoquée. Une vidéo montrant Fritz Haber (interprété par un comédien), capitaine de l’armée allemande, professeur de chimie (et prix Nobel en 1918) nous explique l’élaboration de l’arme chimique permettant, selon lui, une avancée rapide et sans dommages collatéraux.

L’exposition temporaire consacrée à ces nombreuses attaques aux gaz démontrera en fin de visite que cela aura des conséquences très lourdes pour les soldats et les populations civiles pendant et après la guerre.

Bien plus qu’un lieu de mémoire, le musée In Flanders Fields constitue également un lieu de recherche riche à destination des historiens, des archéologues et des familles de soldats. Un espace dédié à la recherche peut être accessible accompagné d’un spécialiste.

A la fin de votre visite, il ne faudra pas oublier de rendre un dernier hommage à nos soldats français qui reposent en nombre (plus de 4 000) dans notre nécropole militaire de Saint-Charles de Potyze, situé non loin du musée.

JPEG

Pour en savoir plus :

In Flanders Fields Museum
Lakenhallen - Grote Markt 34
B - 8900 Ieper
Tél. : +32 (0) 57 23 92 20
e-mail : flandersfields@ieper.be
site internet : http://www.inflandersfields.be/fr/
Exposition 1915 - La deuxième Bataille d’Ypres
Gaz ! / Manoirs de mes rêves
du 04-04-2015 au 30-08-2015
Nécropole militaire française de Saint-Charles de Potyze
Zonnebekeseweg, Ypres
Retrouvez l’opus 2 de nos chroniques des nécropoles, au sujet de St. Charles de Potyze.

publié le 27/07/2015

haut de la page