Focus : l’Association des Françaises et des Français Fonctionnaires des Institutions Communautaires et Européennes (AFFCE)

L’objectif principal de l’AFFCE est d’assurer la représentation des Français et des Françaises fonctionnaires et agents de l’UE et des autres institutions européennes (Eurocontrol notamment) auprès des autorités nationales et communautaires, afin de traiter des questions liées à l’expatriation (cotisations et transferts de droit à pension, scolarité des enfants, fiscalité, retour en France etc.), au statut de la fonction publique de l’UE, et à l’utilisation du français dans les instances européennes.
Bien que travaillant pour l’Europe dans un pays francophone, il est parfois nécessaire de se retrouver entre compatriotes. C’est la vocation de l’AFFCE de resserrer les liens entre Français qui travaillent au sein des institutions de l’Union européenne, à Bruxelles.
L’association s’efforce ainsi de développer une réflexion sur l’Europe ainsi que des moments de convivialité, à l’attention de ses 600 membres et, au-delà, de l’ensemble de la Communauté française dans les institutions de l’UE.
L’AFFCE prépare une conférence avec l’ENA sur les questions d’administration. Une réunion doit également être organisée avec un des dirigeants d’EADS, à propos des enjeux dans l’aéronautique et la défense, dans le contexte du Salon du Bourget. Une rencontre avec Philippe Cordery, Député des Français de l’étranger pour le Benelux, est également programmée pour la rentrée 2013.
Toutes les informations relatives à l’AFFCE peuvent être trouvées sur le site web www.affce.eu

L’Association est présidée depuis trois ans par Fabrice Andreone

"Originaire du sud de la France, j’habite à Bruxelles depuis 20 ans. J’apprécie tout particulièrement la capitale belge pour la qualité de vie qu’elle offre, notamment aux expatriés français.
Arrivé en Belgique pour diriger le Bureau d’un grand groupe français auprès des institutions de l’UE et de l’OTAN, pendant plusieurs années, je suis fonctionnaire à la Commission européenne depuis bientôt 17 ans.
Si j’ai eu l’opportunité de travailler dans différents services de cette institution, je suis aujourd’hui affecté à la Direction générale de la Recherche et du développement technologique (le Ministère de la Recherche de l’Europe), dans le service qui traite des relations entre la science et la société.
En dehors de mon action associative, je poursuis des activités académiques, depuis mon doctorat, notamment comme enseignant à Sciences Po Paris et à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), mais également à travers des publications dans le domaine de la science politique, du droit et de l’administration."

publié le 15/01/2015

haut de la page