Nationalité française : modification des conditions d’évaluation de la connaissance de la langue française

La loi n° 2011-672 du 16 juin 2011 relative à l’immigration, l’intégration et la nationalité a modifié les conditions dans lesquelles les postulants à la nationalité française (par déclaration à raison du mariage et par décret de naturalisation ou de réintégration) doivent justifier, à partir du premier janvier 2012, d’une "connaissance suffisante de la langue française".

Le niveau de langue, équivalent au B1, rubriques "écouter", "prendre part à une conversation" et "s’exprimer oralement en continu" du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), est à justifier désormais par la production d’un diplôme délivré par une autorité française équivalant au diplôme national des brevets, au DELF ou une attestation délivrée par un organisme certificateur (les diplômes délivrés par une autorité étrangère sont exclus du dispositif).

Pour plus d’informations, rendez vous sur

Un Test (oral) de Connaissance de Français (TCF) pour l’acquisition de nationalité française (ANF) est mis en place par l’Alliance française de Bruxelles. Pour la prochaine session d’examen, qui aura lieu en mai 2012, les inscriptions seront à effectuer impérativement du lundi 12 mars à 9h au vendredi 27 avril à 12h. La session suivante aura lieu en novembre 2012, et les inscriptions seront à effectuer impérativement du lundi 17 septembre à 9h au vendredi 26 octobre à 12h.

Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.alliancefr.be/fr/tarifs_TCF.html

Enfin, n’hésitez pas à consulter la rubrique nationalité du site internet du Consulat.

publié le 20/08/2015

haut de la page