Point de situation – 23 mars – Belgique

Il est recommandé d’éviter les déplacements non essentiels. Notre cellule de crise à Paris est toujours active : 01 45 55 80 00.

En conséquence des attentats du 22 mars, l’aéroport de Bruxelles national (Zaventem) demeure fermé par les services de sécurité jusqu’à jeudi 24 mars au minimum. Les vols sont redirigés vers les aéroports de province (Liège, Charleroi, Anvers…). Renseignez-vous auprès des compagnies aériennes si vous devez voyager.

Le Centre national de Crise (OCAM) a passé l’ensemble du territoire belge au niveau maximal d’alerte (niveau 4). Les transports en commun fonctionnent à nouveau depuis la matinée du 23 mars. Le trafic STIB reste néanmoins perturbé dans la ville de Bruxelles. Il est recommandé d’éviter les déplacements non essentiels.

La frontière française n’est pas fermée, mais les contrôles y ont été renforcés. Des retards importants sont à prévoir.

Plus d’informations sur les transports dans un point spécifique

Le Lycée Français Jean Monnet de Bruxelles a accru les contrôles aux entrées et dans son périmètre. Toutes les mesures de sécurité ont été prises avec l’appui des autorités locales.

Notre équipe est soutenue par une équipe du SAMU du Nord, qui s’est projetée dès le 22 mars, pour prêter son concours dans les opérations de recherche de victimes françaises. Cette équipe est également constituée de psychologues spécialisés, qui sont en mesure d’apporter une aide aux victimes et à leurs proches.

JPEG

Notre cellule de crise à Paris est toujours active : 01 45 55 80 00.
Les autorités belges ont ouvert une cellule de crise joignable depuis la Belgique au 17 71, et depuis l’international au 00 32 2 506 47 11.

Le bilan des attentats pour ce qui concerne les victimes françaises est, à ce stade, évalué à 10 blessés dont 4 graves.

JPEG

publié le 25/03/2016

haut de la page